• Imprimer
  • Envoyer

La maîtrise des impacts

La préservation de la biodiversité

Le Groupe EDF s'est engagé, dans sa politique de développement durable, à préserver la biodiversité.

Le Groupe s'est fixé trois objectifs :

  • développer la connaissance des milieux naturels pour mieux appréhender les impacts potentiels sur ces écosystèmes,
  • préserver la biodiversité , protéger et restaurer les espaces naturels,
  • informer, sensibiliser et former les salariés du Groupe et les riverains et dialoguer sur ces questions, notamment avec des experts, dont certaines ONG.

Pour mener ses actions, le Groupe privilégie le partenariat avec le monde associatif et scientifique.
En 2009 le Comité développement durable du Groupe a créé un groupe de travail biodiversité qui a élaboré une méthode pour établir le profil de chacune des sociétés du Groupe au regard du management de la biodiversité.

En France…

Les actions pour limiter l’impact des ouvrages de production sur la biodiversité ont été poursuivies en 2009.
EDF protège la faune et la flore aquatiques :

  • en maintenant en aval de ses ouvrages hydrauliques un débit minimum (débit réservé), nécessaire au développement du milieu aquatique. Fixé par la loi, ce débit équivaut, selon l’ouvrage, à 10 % ou 5 % du débit moyen du cours d’eau,
  • en réalisant des ouvrages pour aider les poissons migrateurs (saumons, aloses, anguilles) à franchir les barrages. 122 ouvrages sont installés sur 83 sites,
  • en développant la R&D sur la migration des poissons (radio-pistage des anguilles) et l'environnement (biologie aquatique, hydrologie, sédimentologie, pollution des rivières, etc.).

Une synthèse des données sur les relations entre température et espèces de poissons a été établie avec 23 experts français et internationaux et donnera à une publication synthétique dans les revues Hydroécologie appliquée (éditée par EDF) et Knowledge and Management of Aquatic Ecosystems (édité par l’Onema ).

Pour protéger trois espèces d’oiseaux endémiques de l’île de la Réunion, le projet Petrel (Protection des espèces et du territoire par la réduction des émissions lumineuses) modifie l’éclairage urbain afin de supprimer tout risque d’éblouissement et de collision. Il allège aussi la facture énergétique des collectivités et diminue leurs émissions de CO².

… et dans tous les pays d’implantation du Groupe

Au Royaume-Uni, EDF Energy collecte des données sur la biodiversité et les intègrera, avec des images satellites, à la nouvelle version de son système d'information géographique GIS Netmap. Objectif : aider les techniciens du réseau à identifier les zones d'habitat naturels. Les actions pour former et sensibiliser ses collaborateurs à la biodiversité se poursuivent.

En Pologne, EC Krakow élabore, avec des experts ornithologues, un plan de préservation du faucon crécerelle.

En Italie, Edison a commencé en 2009 à évaluer et à cartographier son impact sur la biodiversité et participe, avec le parc national des Abruzzes et plusieurs universités, à la protection de l’ours marsicain (financement de colliers émetteurs). En aout 2009, Edison a mis en service, à Rovigo, le premier terminal GNL construit au large, à 15 km du rivage. Ce terminal a été validé par quatre études d’évaluation de l’impact sur l’environnement. Une centaine d'engagements ont été pris pour réduire l’impact de la construction et de l’exploitation. Ainsi les travaux ont été interrompus pendant la migration de plusieurs espèces d’oiseaux vivant dans le Delta du Pô et la barrière de protection construite en mer autour du terminal a été conçue pour devenir aussi un habitat pour la faune marine.

Au Brésil, UTE Norte Fluminense a replanté, autour de sa centrale CCG, 20 hectares de forêt, réintroduisant 60 essences issues de la forêt primaire brésilienne.

La Fondation EDF Diversiterre

La Fondation soutient des projets au service de l’intérêt général dans trois domaines : nature et paysages, solidarité et santé, culture et patrimoine.
La sensibilisation du public, la préservation des écosystèmes et l'accessibilité des personnes handicapées aux sites naturels sont ses trois champs d'action dans le domaine de l'environnement. Elle est engagée aux côtés des Réserves naturelles de France, de la Fondation Nicolas Hulot pour la nature et l’homme, du Conservatoire du littoral et de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) et de l’Union internationale pour la conservation de la Nature (UICN).

En 2009, elle a conclu un partenariat avec l’expédition océanographique Tara Océans qui étudie les écosystèmes marins et le rôle des océans dans la séquestration du carbone et les changements climatiques.

L’accord RSE du groupe EDF (196.2 Ko)

  • Au Blayais, des animaux protégés

    Près de la centrale du Blayais et de l'estuaire de la Gironde, une étape de la migration des canards et des cigognes a été identifiée. Une réserve ornithologique a été créée sur les lieux d'une ancienne friche industrielle. Une réalisation soutenue par les équipes du groupe EDF du Blayais.

  • Evaluer la biodiversité des lacs et des étangs hongrois :

    BE ZRt est une société hongroise du groupe EDF, qui produit élecricité et chaleur pour la ville de Budapest. Aux alentours de la capitale, une région montagneuse regorge de petits lacs et d'étangs, dont la qualité des eaux s'altère. Un groupe de salariés de BE ZRt aide les associations environnementales locales à évaluer la biodiversité aquatique et l'état de la vie sauvage de cette région.

  • Préservation des pétrels de Barau à La Réunion :

    Sur l'île de La Réunion, le pétrel de Barau est une espèce menacée d'extinction. Eblouis par des éclairages nocturnes parfois mal adaptés, les oiseaux sont alors victimes d’échouages massifs. EDF soutient la société ornithologique réunionaise en charge de la protection des pétrels et repense les équipements d’éclairage urbain de l’île.

  • Le saumon sauvage de l’Allier :

    En 1992, il ne restait plus qu’une centaine de saumons sauvages sur la rivière Allier. Le point de la situation aujourd’hui par un expert : le Directeur du Conservatoire national du saumon sauvage.

alternative text

Donnez votre avis